Dernières nouvelles
Accueil » Histoire » La première mosquée du Royaume-Uni commémore son 130ème anniversaire
La première mosquée du Royaume-Uni commémore son 130ème anniversaire

La première mosquée du Royaume-Uni commémore son 130ème anniversaire

Erigée en 1889 à Woking, la belle mosquée Shah Jahan, appelée ainsi en l’honneur de la souveraine Shah Jahan Begum du Bhopal qui la finança partiellement, a gravé son empreinte islamique dans la pierre, mais aussi dans l’histoire patrimoniale et religieuse du Royaume-Uni.

Premier lieu officiel du culte musulman en Angleterre, elle émergea dans le paysage pittoresque du comté de Surrey à l’ère Victorienne, en se démarquant de l’existant par son style anglo-indien caractéristique du mouvement architectural apparu à la fin du XIXème siècle de l’autre côté de la Manche. Son grand bâtisseur, William Isaac Chambers, fut unanimement complimenté pour ce bel ouvrage décrit comme « d’une dignité extraordinaire » par ses pairs.

Flanquée de plusieurs minarets, dotée d’un dôme et d’une cour d’entrée, la magnifique mosquée chargée d’histoire, qui témoigne de la longue présence musulmane au cœur du royaume britannique, commémore, en ce mois de novembre, le 130ème anniversaire de son inauguration.

Une carte postale de la mosquée Shah Jahan dans la première moitié du XXe siècle (Image: Surrey Advertiser – Grahame Larter)
                     L’imam Hafiz Saeed Hashmi

Après avoir été entièrement restaurée, l’imam des lieux, Hafiz Saeed Hashmi, a accueilli avec joie et fierté l’annonce de sa classification parmi les « Edifices d’un intérêt exceptionnel » en mars 2018. Une première pour la première mosquée officiellement reconnue comme telle par la Couronne britannique !

Véritable joyau architectural de l’islam, la mosquée Shah Jahan est entrée dans la cour des grands : elle jouit désormais du même statut que le pavillon de Brighton et le palais de Buckingham. Cette insigne marque de reconnaissance de sa valeur patrimoniale va certainement accroître son rayonnement, et contribuer à consolider les passerelles interreligieuses que l’imam Hashmi s’évertue à créer depuis plusieurs années, en ouvrant grand les portes du lieu de culte à l’ensemble de ses concitoyens.

Deux autres mosquées, près des rives de la Tamise, furent récemment mises à l’honneur par le ministère britannique du Patrimoine :




Source link

A propos de admin2063

admin2063

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*