Dernières nouvelles
Accueil » Islam » Vers la fin de l’abattage des chiens errants pour lutter contre la rage
Vers la fin de l’abattage des chiens errants pour lutter contre la rage

Vers la fin de l’abattage des chiens errants pour lutter contre la rage

Photo d’illustration. / Ph. DR

Le ministère de l’Intérieur et les collectivités territoriales consacrent, au total, 60 millions de dirhams à lutter contre les chiens errants, tout comme les rats, les cafards ainsi que toutes les autres opérations de dératisation, désinsectisation et désinfection. C’est ce qu’indique le journal Al Akhbar dans son édition de ce mardi.

Le journal annonce aussi que les chiens ne seront plus abattus. «Les autorités compétentes n’auront désormais plus recours aux armes à feu et à différents poisons pour abattre les chiens errants, en raison du danger de ces moyens sur l’environnement, et les critiques d’organisations nationales et internationales de protection des animaux», précise-t-il.

A long terme, le ministère de l’Intérieur envisage un partenariat durable avec d’autres départements, notamment l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), l’Ordre national des vétérinaires, et la direction de l’épidémiologie au ministère de la Santé, tout en renforçant les capacités d’intervention des collectivités locales pour ces opérations, note-t-on.

Le journal, cité par Le 360, rappelle que chaque année, environ 140 000 chiens errants sont capturés et pas moins de 65 000 personnes sont vaccinées contre la rage. Cette annonce intervient ainsi pour mettre fin aux campagnes visant l’abattage des chiens errants, dont deux se sont déroulées à Agadir et à Tanger cet été. Les autorités brandissent jusque-là leur volonté de diminuer les cas de rage pour expliquer ces campagnes.




Source link

A propos de admin2063

admin2063

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*